Martine SCHOEPPNER
Publié le 21/06/2018

Martine SCHOEPPNER

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Identité numérique

Question écrite de Mme Martine SCHOEPPNER, conseillère consulaire (Munich), et conseillère à l’AFE (Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse)

Dans une question (24/02/2017) j’ai interrogé le ministère su la possibilité à l’étranger d’utiliser le système d’identification France connect.

Le MEAE répondait que l’identité des personnes devait être certifiée, en particulier ou autre autorité compétente (à l’occasion par exemple d’une capture d’empreintes biométriques dans le cadre d’une demande de titre d’identité) puisqu’il faut que l’identité des personnes, notamment dans le cadre de démarches en ligne, soit certifiée à un moment . Ceux qui ont déjà en France ( impôts, Sécurité sociale...) une telle identité ne peuvent-ils l’utiliser avec les postes ?

Quelles sont les difficultés qui empêchent cette mise en place pourtant pratiquée en France ?

FranceConnect est la solution proposée par l’État pour simplifier la connexion des particuliers aux services en ligne. S’ils ont un compte ouvert sur une des sites suivants : Ameli, Impots, IDN La Poste ou Mobile Connect et moi, les Français de l’étranger peuvent utiliser FranceConnect pour s’inscrire, modifier leurs coordonnées ou se désinscrire au registre des Français établis hors de France via le portail service-public.fr.

FranceConnect offre à ce stade un niveau de sécurité standard.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères étudie la possibilité de créer les conditions d’une authentification forte des personnes. Une telle identité renforcée serait un gain de sécurité et d’accessibilité pour les usagers – et pourrait en effet servir à terme d’élément de connexion au vote électronique.