Martine SCHOEPPNER
Publié le 03/10/2019

Martine SCHOEPPNER

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

vote par internet – Liste de volontaires au Test grandeur nature

Session d’octobre 2019 - question d’actualité n°1 de Mme Martine SCHOEPPNER, Conseillère consulaire à Munich et conseillère à l’AFE (Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse).

La participation au Test grandeur nature a révélé le peu d’intérêt des soit disant volontaires.
Sur quels critères les postes ont-ils établi ces listes. Pourquoi les élus n’ont (dans la plupart des postes) pas été consultés comme ce fut le cas en 2016/17. Les agents et les présidents d’associations pour la plus grande partie établis près des postes sont-ils vraiment les personnes les plus concernés par le vote électronique ? Sera-t-il donc possible de compléter voire modifier ces listes comme le BVE en a exprimé le souhait afin qu’elle reflète mieux la réalité socio-économique des circonscriptions ?
Cela précise mieux le problème dont nous avions parlé lors du BVE : la ’’méthode ’’ du choix fait qu’au final on ne choisit que des personnes qui sont à l’aise avec les moyens informatiques. On pourrait suggérer de prendre 100 noms ou plus au hasard sur la LEC du poste et leur envoyer un email pour leur demander s’ils acceptent d’être volontaire. On pourrait même le faire par tranche d’âge. Mais ça on le défendra lors du BVE.

Pour permettre la tenue d’un premier TGN avant l’été, les listes de volontaires ont été constituées par les postes en avril pendant une période pré-électorale, l’élection des représentants au Parlement européen. Chaque poste était libre de constituer la liste de volontaires en respectant un quota par circonscription et en veillant à ne pas susciter des confusions au plan local, entre l’élection des députés européens et le TGN du vote par internet pour l’élection des conseillers consulaires.

A la demande des membres du BVE, de nouvelles listes de volontaires sont en cours de constitution pour le TGN de novembre. Pour établir ces listes, les postes consulaires prendront l’attache des conseillers consulaires et des délégués consulaires, les autres membres des conseils consulaires dans leurs diverses formations (sécurité, bourses, CCPAS) ainsi que les représentants des associations et des organismes français. Par rapport au TGN précédent, les postes n’auront pas de quota à respecter mais ils devront communiquer uniquement des noms d’électeurs ayant marqué leur intention de tester le vote par internet.

Origine de la réponse : M. Philippe TRUQUET, Directeur du projet Vote électronique