Jérémy MICHEL
Publié le 26/08/2020

Jérémy MICHEL

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Bacheliers de l’étranger et intégration au sein de l’Enseignement supérieur français

Question écrite de M. Jérémy Michel, Conseiller des Français de l’étranger en Belgique, membre de l’AFE

Disposez-vous de statistiques concernant le nombre ou le pourcentage de bacheliers venant des établissements français de l’étranger intégrant une formation universitaire en France l’année suivant l’obtention de leur baccalauréat ?

Les élèves scolarisés dans des établissements d’enseignement français à l’étranger participent à la procédure d’admission dans l’enseignement supérieur français sur le portail national Parcoursup, au même titre que les lycéens du territoire national. Pour les formations non sélectives, les élèves scolarisés dans les établissements d’enseignement français à l’étranger sont considérés, pour chacun de leur vœu, comme résidant dans l’académie où se situe la formation à laquelle ils présentent leur candidature. Parcoursup intègre cette année plus de 15 000 formations accessibles après le baccalauréat, soit la quasi-totalité de l’offre de formation post-bac en France.

Au sein de l’AEFE, le bureau Parcours des élèves et orientation assure la gestion du portail Parcoursup pour les établissements et les élèves du réseau. En complément, il conduit une enquête annuelle relative à la poursuite d’études des bacheliers du réseau.

Sur les trois dernières années, il est constaté une augmentation du nombre de bacheliers participant à la procédure Parcoursup et acceptant une proposition d’admission dans l’enseignement supérieur français. Ainsi, le taux d’attractivité de l’enseignement supérieur français (rapport entre le nombre de candidats ayant accepté une proposition de formation sur Parcoursup et le nombre de bacheliers) est passé de 46% en 2018 à 48% en 2019. En 2019, 8 400 bacheliers ont accepté une admission dans l’enseignement supérieur français, principalement à l’université (65%) puis en CPGE (13%). En outre, il est à noter qu’en 2019, les bacheliers ont poursuivi principalement leurs études en Ile-de-France (30%), dans l’académie de Lyon (11%) et de Toulouse (9%).

Les données provisoires issues de la campagne Parcoursup 2020, qui se terminera le 24 septembre, font état d’une augmentation significative du nombre de bacheliers ayant accepté une proposition d’admission sur Parcoursup et ce, malgré la crise sanitaire. Un bilan statistique sera dressé courant octobre, dès lors que la campagne Parcoursup sera close.