Publié le 22/09/2022

37e session de l’AFE - Programme

La 37e session de l’Assemblée se tiendra du 3 au 7 octobre prochain au Centre de conférences ministériel du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (sis 27 rue de la Convention, 75015 Paris). Les travaux pléniers de l’Assemblée seront par ailleurs retransmis via un lien Youtube.

Les sessions plénières ouvertes au public se dérouleront le lundi 3, le jeudi 6 après-midi et le vendredi 7 octobre. Elles seront notamment marquées par les séquences suivantes :

-  Lundi 3 octobre :
o A compter de 10h : Ouverture de la session par la Présidente de l’AFE, Mme Hélène Degryse, suivie de l’intervention du Ministre délégué auprès de la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité et des Français de l’étranger, M. Olivier Becht
o 17h : Table ronde portant sur le thème suivant : Sexisme, parité et violences faites aux femmes dans les milieux politiques : état des lieux, évolution et perspectives.

-  Jeudi 6 octobre
o A partir de 14h : Présentation des travaux des Commissions
o 18h30 : Audition du Bureau de l’AFE et des Présidents de Commissions au Sénat par le Groupe d’études Statut, rôle et place des Français établis hors de France

-  Vendredi 7 octobre
o A partir de 8h30 : Suite de la présentation des travaux des Commissions
o 14h : Intervention de la Directrice des Français à l’étranger et de l’administration consulaire, Mme Laurence Haguenauer, suivie de la séance des questions orales et d’actualité.

L’ordre du jour complet des séances publiques sera publié sur le site de l’AFE quelques jours avant le début de la session.

Cette session sera par ailleurs marquée par la participation de l’Assemblée à la cérémonie de ravivage de la Flamme du soldat inconnu à l’arc de Triomphe le mercredi 5 octobre à 18h30.

Les personnes souhaitant assister aux sessions publiques de l’Assemblée sont invitées à s’inscrire auprès du Secrétariat général de l’AFE (sg chez assemblee-afe.fr) au plus tard le 29 septembre 2021. Au-delà, leur entrée au sein du ministère de l’Europe et des affaires étrangères ne sera pas assurée.