Interventions en cas d’un besoin urgent de sang, moelle épinière et autres organes pour un Français à l’étranger.

Question écrite de M. Francis NIZET, membre élu de la circonscription électorale de Tokyo.

QUESTION

Le Centre de Crise du Quai d’Orsay a-t-il dans ces compétences d’aider un Français à l’étranger ayant un besoin urgent de don de sang d’un groupe rare, de moelle épinière ou d’un autre organe à la suite d’un accident ou d’une pathologie à évolution très rapide ? Si c’est le cas, quelle est la procédure pratique d’alerte et d’appel à l’aide du CDC ? Si non, le CDC compte t-il se pencher sur ce dossier ou a-t-il à sa connaissance des organismes privés ou parapublics qui peuvent apporter assistance dans ce cas ?

Cette problématique fait-elle partie des missions des comités de sécurité des postes diplomatiques à l’étranger ?

Le Centre de Crise a-t-il connaissance de postes ayant déjà mis en place des routines d’intervention dans ce cas précis ?

REPONSE

EN ATTENTE DE REPONSE

ORIGINE DE LA REPONSE ATTENDUE : MAE/Centre de Crise

Télécharger

PDF - 190.7 ko
Synthèse questions orales - décembre 2012
PDF - 117.3 ko
Synthèse questions d’actualité - décembre 2012
PDF - 208.5 ko
Synthèse questions écrites - décembre 2012