Actions périscolaires de l’AEFE

Question orale de M. Philippe LOISEAU, membre élu de la circonscription électorale de Berlin.

QUESTION

Quelles actions pédagogiques périscolaires propose l’Agence dans le réseau de ses établissements ? Quelle continuité l’Agence leur assure-t-elle afin de leur permettre de fonctionner dans la durée ? Quels sont les moyens financiers annuels ou pluriannuels pour l’organisation de voyages, de congrès, l’accueil d’invités extérieurs, sur quels calendriers ?

REPONSE

Si l’on entend « actions pédagogiques périscolaires » au sens strict d’actions organisées « en dehors du temps scolaire », c’est-à-dire les diverses activités proposées traditionnellement par les établissements (football, chorale, échecs, peinture, informatique etc), et qui sont facultatives et payantes, celles-ci dépendent uniquement de chaque établissement et non de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Elles sont organisées directement par l’établissement ou par l’intermédiaire d’une association présidée par des parents d’élèves ou non. Dans ce cas, l’AEFE n’a pas la maîtrise de ces activités et n’a donc aucun moyen d’évaluer les montants concernés dans les 480 établissements du réseau.

En revanche, l’AEFE développe des actions à valeur pédagogique qui peuvent conduire à des pratiques hors du temps scolaire. Elle soutient un certain nombre d’actions innovantes, en particulier via les APP (Action pédagogique pilotes). Les APP peuvent concerner un seul établissement, plusieurs ou être proposées par l’AEFE à tous les établissements du réseau. Elle a ainsi soutenu le projet « Femmes de la Méditerranée, entre tradition et modernité », qui a rassemblé 38 établissements dans 13 pays du pourtour méditerranéen et qui a débouché sur une exposition présentée à l’Institut du Monde Arabe et au Parlement européen. Cette année, 247 APP sont remontées du terrain et sept APP-Monde sont impulsées par l’AEFE : « Osons l’opéra », « Honneurs aux Arts premiers », ou « visages, paysages » en photographie et « ambassadeurs en herbe », un concours d’éloquence dont la finale se tiendra au printemps au siège de l’UNESCO à Paris. Parmi les APP scientifiques, il faut noter « jeunes géoscientistes à l’école du terrain » et « jeunes géoscientistes à l’écoute de la terre » ainsi que « la course aux nombres ». L’AEFE finance ces projets à hauteur de 1,2 millions d’euros cette année.
L’AEFE soutient et organise également des rencontres sportives d’envergure au niveau régional ou international qui fédèrent les communautés éducatives de notre réseau et renforcent les liens avec les pays d’accueil : la coupe du monde de football des écoles françaises à Johannesburg (juin 2010), « Escrime-toi » à l’occasion des championnats du monde d’escrime à Paris (novembre 2010), « Jeunes rugby reporters » à l’occasion de la coupe du monde de rugby en Nouvelle Zélande (septembre 2011). Certains établissements du réseau prennent part aux JIJ « Jeux internationaux de la Jeunesse » organisés avec l’UNSS (Union nationale du sport scolaire).
Enfin l’AEFE prévoit le financement du transport des élèves lauréats pour les concours nationaux ou internationaux comme le Concours Général ou « les Olympiades de mathématique ».
L’AEFE, soucieuse du développement du potentiel des élèves du réseau, souhaite poursuivre sa politique de soutien à ces projets, qu’ils soient littéraires, scientifiques ou sportifs./.

ORIGINE DE LA REPONSE : AEFE

Télécharger

PDF - 190.7 ko
Synthèse questions orales - décembre 2012
PDF - 117.3 ko
Synthèse questions d’actualité - décembre 2012
PDF - 208.5 ko
Synthèse questions écrites - décembre 2012