Situation de la section consulaire de Moroni

Question écrite de M. Jean-Daniel CHAOUI, membre élu de la circonscription électorale de Tananarive

QUESTION

La section consulaire de Moroni a, depuis de nombreuses années maintenant, de grandes difficultés à faire face à sa mission de service public. Les dossiers en instance s’accumulent et l’administration des Français n’est plus assurée. Ce constat m’avait amené à intervenir, par une question écrite, voici deux années, sur les mesures à prendre, pour permettre à nos compatriotes résidant en Union des Comores d’être administrés normalement.

Plusieurs hypothèses furent alors envisagées, dont l’une paraissait la plus plausible, compte-tenu des moyens disponibles : celle d’envoyer régulièrement des « missions de renfort » pour remettre à flot les services lorsque ceux-ci commencent à être submergés, ce qui est à Moroni, nous le savons, récurrent. Pour mémoire, il y avait près de 8 000 dossiers en instance de traitements lors de mon dernier déplacement.

Je souhaiterais donc connaître les mesures prises par le Département, depuis 2012, pour faire face à la situation décrite ci-dessus.

Enfin, au premier trimestre de l’année 2012, l’accueil du public à la section consulaire était déplorable, un banc étant mis à disposition des usagers sur le trottoir dans la rue. L’amélioration de cette situation dépendait essentiellement de la rénovation des locaux de l’Ambassade de France, travaux prévus de longue date mais toujours reportés. Je vous remercie de me faire connaître l’état d’avancement et de réalisation de cette réhabilitation, et de m’indiquer si l’accueil du public est maintenant solutionné.

REPONSE

En attente de réponse

ORIGINE DE LA REPONSE : MAE/FAE/MGP

Télécharger

PDF - 187 ko
Synthèse Questions ORALES Bureau AFE Mai 2013
PDF - 105.8 ko
Synthèse Questions ACTUALITE Bureau AFE Mai 2013
PDF - 244.9 ko
Synthèse Questions ECRITES Bureau AFE Mai 2013