Gaëlle BARRÉ
Publié le 10/12/2018

Gaëlle BARRÉ

Accédez à sa fiche dans l'annuaire
Cécilia GONDARD
Publié le 10/12/2018

Cécilia GONDARD

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Droit individuel à la formation (DIF)

Question écrite de Mme Cécilia GONDARD, conseillère consulaire (Bruxelles) et conseillère AFE (Bénélux) et de Mme Gaëlle BARRE, conseillère consulaire(Rome) et conseillère à l’AFE (Europe du Sud)

Pris en charge par la Caisse des dépôts et consignations, le droit individuel à la formation (DIF) permet depuis 2015 aux élus municipaux, départementaux et régionaux en France de suivre toutes les formations nécessaires à l’exercice de leur mandat mais aussi les formations nécessaires à leur progression ou leur reconversion professionnelle. D’une durée légale de 20h/an cumulables sur toute la durée du mandat, le DIF vise non seulement à perfectionner ses connaissances en qualité d’élu-e-s mais aussi d’acquérir des savoirs spécifiques, précieux hors du mandat.

Serait il envisageable de permettre aux conseiller-e-s consulaires d’accéder aux formations professionnelles prévues par le DIF ?