Accès à la cotisation retraite pour les Français de l’Etranger

Question écrite de M. Villard, Conseiller Consulaire du Vietnam, Président de l’AFE

La réforme des retraites est à l’ordre du jour, et c’est une occasion unique de prendre en compte les situations de nos compatriotes non-résidents.

C’est pourquoi je souhaiterai attirer votre attention sur la situation des Français de l’étranger qui résident hors Union européenne et tout particulièrement dans les pays n’ayant pas de convention de sécurité sociale avec la France.

Dans de nombreux pays ils n’ont pas, ou alors dans des conditions fort peu favorables, la possibilité de cotiser à une caisse locale et si cette cotisation est parfois obligatoire, elle ne leur offre, le plus souvent, que des montants dérisoires souvent difficiles à obtenir dès lors qu’ils ne résident plus dans le pays.
Beaucoup de nos jeunes compatriotes en contrat local ou entrepreneurs individuels ne peuvent entrer dans le système français en raison de son coût, puisqu’ils doivent alors cumuler le paiement de la part patronale et de la part salariale.

La mise en place du système ’’à point’’ pourrait peut-être leur permettre de rentrer dans le système...et d’éviter qu’à terme nous n’ayons bon nombre de nos compatriotes sans retraite ou avec des retraites insuffisantes.

Serait-il possible d’envisager une ’’cotisation plancher’’, voire modulable, qui permettrait, dès un montant minimal cumulé, de se voir attribuer des points ?