Aurélie FONDECAVE
Publié le 31/08/2017

Aurélie FONDECAVE

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Situation aux postes-frontières des aéroports

Question écrite de Mme Aurélie FONDECAVE, conseillère consulaire à Francfort et conseillère AFE pour l’Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse.

La vague d´attentat qui a endeuillé la France depuis 2015 a eu des conséquences économiques lourdes pour le tourisme en France. Les acteurs des secteurs de l’hôtellerie, les compagnies aériennes ont été lourdement affectés, faisant face à une chute drastique de leur chiffre d´affaire.

Malheureusement, les efforts de ces derniers pour remonter la pente sont menacés d´être réduits à néant de par le manque de moyens alloués au niveau des postes-frontières : le personnel déployé et les infrastructures actuelles ne permettent pas d´absorber le surplus de travail que génère le rétablissement des contrôles.
En effet, les délais d’attente pour les contrôles de sécurité et de douanes sont vertigineux et ne cessent de s´allonger : jusqu’à deux heures sur les vols internationaux au départ des aéroports parisiens. Outre le ras-le-bol des passagers, cette situation pose des problèmes opérationnels sérieux aux compagnies aériennes et augmente leurs couts de fonctionnement.

Etant donné que le rétablissement des contrôles aux postes-frontières perdure, comptez-vous augmenter les moyens alloués aux postes frontières en particuliers pendant les périodes où la fréquentation est en hausse ?

Comptez-vous accélérer le déploiement du système Parafe (sas de contrôle automatisés des passeports et des empreintes digitales) ?