Situation à la chancellerie consulaire à Varsovie

Question écrite de M. Jean-Yves LECONTE, membre élu de la circonscription électorale de Vienne

QUESTION

La situation en personnel du consulat de France à Varsovie est préoccupante en cette rentrée.
En effet, l’expatriée en charge de l’enregistrement des Français, Mme BOFFY, est actuellement en congé maternité. Celui-ci se poursuivra par un congé parental qui démarrera le 14 octobre.
La secrétaire du consul, en charge en plus de ses attributions de secrétaire, est en charge du CCPAS qui est très important en Pologne tant par le nombre de personnes qui ont besoin de ces aides, que de l’importance des aides (par exemple pour pouvoir financer des frais médicaux non remboursés et faire face aux dépenses en médicaments) est en congé maladie depuis longtemps. Et cette situation pourrait malheureusement encore perdurer.
A ce contexte, il faut ajouter le surcroit de travail lié à la préparation de la liste électorale consulaire pour 2012. Ce travail de préparation est difficile à faire compte tenu de la répartition de la population française en Pologne et des compétences réduites du consulat de Cracovie, qui a engendré depuis quelques années une moindre actualisation des fichiers des Français vivant sur le sud du pays, (Varsovie n’est jamais parvenu à prendre totalement le relais dévolu auparavant à Cracovie en matière d’enregistrement des Français du sud de la Pologne).
Le renfort temporaire initialement destiné à la préparation des élections a du aussi faire face aux urgences du service. Il reste encore beaucoup à faire pour obtenir d’ici la fin de l’année une adresse mail correcte et une validation de l’adresse pour beaucoup des inscrits sur la LEC. Des queues font leur apparition au guichet. Il est probable qu’à la rentrée un mécontentement grandissant se fasse sentir face, faut d’un effectif suffisant pour répondre correctement aux besoins.
Ces contraintes de personnel au moment où le consulat a la mission de préparer les élections de 2012, se constatent alors que le consulat doit faire face aux difficultés liées à la suppression du magistrat de liaison, qui apportait une aide bienvenue lors de situation familiales compliquées, où les justices polonaises ou françaises intervenaient. Plusieurs dossiers de cette nature sont en cours et chargent le travail du consulat.
Le Ministère est-il en mesure d’apporter un concours au consulat de Varsovie de manière urgente, par le biais de vacations, ainsi qu’un remplacement très rapide de Mme BOFFY dès l’automne, par un personnel immédiatement opérationnel en particulier dans la gestion du fichier des Français établis hors de France ? Cette demande est une condition à minima aux moyens indispensables à mettre en œuvre pour que le consulat fonctionne sans accroc avec l’engagement maximal de ses agents au service des Français et envisage sans problème les élections de 2012.

REPONSE

La direction des ressources humaines et la direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire sont informées de la situation des effectifs à la section consulaire de notre ambassade à Varsovie.

Cependant, le contexte budgétaire très contraint qui s’impose au ministère des affaires étrangères et européennes ne lui permet pas de répondre favorablement à la demande du poste de 3 mois vacation pour assurer l’intérim au secteur de l’administration des Français en attendant l’arrivée de la relève de Madame BOFFY. En revanche, une mission de renfort assurée par un missionnaire de renfort permanent du MAEE sera mise en place dès octobre.

S’agissant de la préparation des élections de 2012, les besoins du poste ont bien été pris en compte puisque 2 mois de vacation lui ont déjà été accordés pour la mise à jour de la liste électorale consulaire.

ORIGINE DE LA REPONSE : FAE/MGP/RH –– DGA/DRH1C – DGA/DRH2C

Télécharger

PDF - 302.6 ko
Synthèse des questions d’actualité - septembre 2011
PDF - 441.7 ko
Synthèse des questions écrites - septembre 2011
PDF - 330.2 ko
Synthèse des questions orales - septembre 2011