Sites internet des postes diplomatiques et consulaires

Question orale de M. Georges-Francis SEINGRY, membre élu de la circonscription électorale de Bruxelles

QUESTION

A l’heure où l’on parle tant de développer l’utilisation d’Internet – ce qui répond à une demande récurrente de notre Assemblée –, on constate des disparités de moyens non négligeables entre les consulats. Notamment, tous ne disposent pas d’un webmestre. Il serait de l’intérêt de tous – postes et élus – que le MAEE apporte une aide aux postes consulaires pour permettre une rénovation et une mise à niveau des sites Internet et les rendre ainsi plus performants. Dès lors, une assistance ponctuelle de la DSCI ou d’un autre service est-elle envisageable et dans l’affirmative à quelle échéance ?

REPONSE

Le Livre blanc sur la politique étrangère de la France publié en 2008 a défini la communication comme un outil essentiel de notre stratégie d’influence. A cet égard, les sites des postes diplomatiques et consulaires occupent une place centrale dans le dispositif de communication. C’est la raison pour laquelle des efforts importants sont consacrés par le MAEE à la création et à la gestion des sites, ainsi qu’à la formation du personnel qui en a la responsabilité.

L’ambition est bien de pallier les conséquences d’une disparité de moyens relevée par M. SEINGRY, et de mettre tous les sites des postes diplomatiques et consulaires à niveau de sorte qu’ils remplissent pleinement leur mission à l’égard des communautés françaises comme des relais d’opinion locaux. Pour ce faire, la Direction de la Communication et du Porte-Parolat (DCP) s’est engagé dans une politique qui vise d’une part à décharger au maximum les postes des contraintes de la gestion technique des sites, en en harmonisant la structure et en facilitant leur hébergement à Paris, d’autre part en en simplifiant l’utilisation par les agents. Ainsi, ces derniers auront à l’avenir de moins en moins besoin de compétences techniques particulières, et pourront consacrer leur temps à la dimension rédactionnelle.

En attendant, les sites peuvent solliciter l’équipe d’experts, chargée du suivi des sites des postes, au sein de la DCP. Elle peut à tout moment assister les postes, les conseiller, voire se substituer à eux depuis Paris pour résoudre des difficultés techniques.

ORIGINE DE LA REPONSE : DCP/COMDOC

Télécharger

PDF - 379.4 ko
Synthèse des questions orales du bureau de décembre 2009
PDF - 359.5 ko
Synthèse des questions écrites du bureau de décembre 2009
PDF - 193.2 ko
Synthèse des questions d’actualité du bureau de décembre 2009