Jean-Louis MAINGUY
Publié le 25/09/2015

Jean-Louis MAINGUY

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Session annuelle d’échange et de synthèse entre le ministère des affaires étrangères et l’Assemblée des Français de l’étranger

Session d’octobre 2015 - Question orale n°1 de M. Jean-Louis MAINGUY, conseiller consulaire (Liban-Syrie) et conseiller à l’AFE (Asie centrale-Moyen-Orient)

A l’instar de la réunion annuelle des ambassadeurs de France et chefs de poste organisée par les structures du ministère des affaires étrangères et du développement international, afin de faire le point sur la présence de la France à l’étranger, et d’envisager les perspectives politiques, sociales, sécuritaires, et culturelles pour l’exercice de l’année à venir, serait-il envisageable, en marge de la tenue annuelle de l’une des deux réunions plénières de l’Assemblée des Français de l’étranger (de préférence, précédant celle d’octobre) de prévoir une journée de mise au point et de mise en perspective de la présence de la France à l’étranger, conduite par le ministère des affaires étrangères et du développement international et les différents agents du même ministère, responsables des différents secteurs énumérés précédemment ?

Cette journée d’échange et d’interventions diverses proposerait à l’ensemble des conseillers élus à l’AFE, une synthèse générale de la ligne directrice de l’engagement de la France dans tous les secteurs, politique, social, sécuritaire, et culturel au regard des différents paramètres régionaux et internationaux nécessaires à l’adoption d’une ligne de conduite cohérente. Cette journée permettrait aussi aux conseillers AFE le désirant, d’aborder directement avec leurs interlocuteurs des sujets d’actualité pour répondre aux besoins du terrain de leurs circonscriptions.

La direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire comprend tout l’intérêt de la suggestion d’une sorte de séminaire annuel d’échanges sur le modèle de ce qui est organisé pour les chefs de postes diplomatiques et consulaires, qui permettrait de donner aux conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger une vision d’ensemble des grandes orientations de l’action de la France à l’étranger. Elle n’a pas d’opposition de principe sur l’organisation d’un tel séminaire entre l’administration et les conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger.

Toutefois, l’organisation d’un tel séminaire aurait nécessairement des implications financières, d’une part, pour les conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger si cette session d’échange avait lieu en-dehors de la session bi-annuelle de l’AFE. En effet, à ce stade, les remboursements des frais engagés par les conseillers à l’AFE sont effectués sur une base forfaitaire. D’autre part, elle aurait aussi un impact sur les crédits de fonctionnement mis à disposition de l’AFE.

En conséquence, et du point de vue de la direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire, cette suggestion devrait d’abord être soumise au bureau de l’Assemblée des Français de l’étranger.

Origine de la réponse : MAEDI/FAE/SG AFE