Laurent RIGAUD
Publié le 22/02/2018

Laurent RIGAUD

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Refus d’ouverture de classes bilingues en sixième pour la rentrée de septembre 2018 au Lycée Français International Georges Pompidou de Dubaï, Emirats Arabes unis (LFIGP).

Question écrite de M. Laurent RIGAUD, conseiller consulaire (Emirats Arabes Unis, Oman), et conseiller à l’AFE (Asie centrale et Moyen-Orient)

Les parents des classes CM2 bilingues du lycée Français International Georges Pompidou de Dubaï ont été récemment informés du refus de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) de l’ouverture de classes bilingues en 6e pour la rentrée de septembre 2018. (Avis défavorable des inspecteurs du service pédagogique).

Cette décision serait basée sur une proposition d’horaires qui n’ont pas été acceptés alors qu’ils sont conformes à d’autres sections déjà ouvertes et d’une certaine difficulté à stabiliser une équipe qui réponde aux critères exigeants (anglais comme langue maternelle, passeport et diplôme britannique).
Cette décision est contraire au projet d’établissement 2016-2019 du LFIGP. Elle manque à la vision du lycée consistant à donner à son programme pédagogique un niveau d’excellence et international au cursus des élèves. Elle n’est pas dans la continuité d’un programme mis en place il y a 7 ans en moyenne section avec une création de classes chaque année suivante jusqu’à la dernière rentrée. De nombreux élèves ont suivis ce cursus et cette classe depuis plusieurs années dont certains depuis le lancement de ces classes bilingues.

Un arrêt soudain de ces classes bilingues conduirait inéluctablement à une perturbation du rythme scolaire des élèves qui devront donc réintégrés des classes classiques de sixième au lycée, voir s’orienter sur des écoles anglophones à Dubaï (qui accueillent déjà plus de 1000 élèves français) s’ils ne souhaitent pas perdre le niveau d’anglais acquis au cours de leur scolarité bilingue au LFGIP.

Au-delà de la déception, certains parents ont fait au cours de ces années, des efforts financiers considérables pour que leurs enfants suivent le programme bilingue.

Questions :

- A quelle date la demande de création de classes bilingues en sixième par la direction du LFIGP a été reçue par l’AEFE ?

- A quelle date le refus de l’AEFE a été adressé à la direction du LFGIP ?

- Quelle est la justification du refus de L’AEFE de création de classes bilingues en 6e au Lycée Français International Georges Pompidou ?

- Quelles sont les possibilités d’aménager les horaires à la demande de l’AEFE ?

- Quels sont les méthodes de recrutement hors AEFE que le LFGIP pourrait suivre pour recruter des professeurs natifs et diplômés anglais ?

- Quels sont les solutions alternatives (permettant de garder le niveau des élèves) qui pourraient être proposées aux parents en remplacement de ces classes bilingues ?