Programme FLAM (Français Langue Maternelle)

Voeu Nº1 de la commission des Affaires culturelles, de l’Enseignement et de l’Audiovisuel - Mars 2012

VOEU

L’ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER,

Considérant

Que le programme FLAM participe activement au rayonnement de la langue et de la culture françaises depuis plus de dix ans ;

Que depuis trois ans sa gestion en a été confiée à l’AEFE qui en a d’ailleurs doublé le budget ;

Qu’il est plus que jamais nécessaire de maintenir l’esprit qui a prévalu à sa création (gestion associative locale, liberté des choix pédagogiques) et d’évaluer son développement ;

DEMANDE

Qu’une cartographie des groupes FLAM soit faite ;

Que les Conseillers AFE soient associés à l’instruction des dossiers par les postes, représentés lors de la Commission d’attribution de l’AEFE et informés des résultats de ses délibérations, et destinataires des différents éléments du budget annuel du programme ;

Que les différents partenaires travaillent à une réflexion sur l’actualisation du programme FLAM (évolution des budgets en fonction du nombre d’enfants, assouplissement de la dégressivité, meilleure mise en réseau des groupes).

Tableau 1 : données de l’entreprise
Résultats Adopté en commission Adopté en séance
Unanimité X X
Nombre de voix "pour"
Nombre de voix "contre"
Nombre d’abstensions

REPONSE

1. Les « assises FLAM » organisées par l’AEFE le 25 juin dernier au Palais du Luxembourg ont permis de faire le point, d’échanger, de débattre et de dresser des perspectives. Sous le parrainage du Président du Sénat, ces assises ont réuni pour la premières fois les principaux partenaires institutionnels (MAE, OIF, CIEP, délégation générale à la langue française et aux langues de France du MEN) et des associations venues du monde entier (avec des témoignages d’Italie, d’Algérie, de Chine, des Etats-Unis et du Mexique).

Une cartographie précise a été établie à cette occasion (carte désormais disponible sur le site de l’AEFE). En 2012, l’AEFE subventionne, sur l’exercice budgétaire 2012, 75 associations dans 26 pays. A ce stade, un pointage indique un total de 112 associations FLAM bénéficiant ou ayant bénéficié de ce programme à travers le monde, dont certaines fonctionnent depuis maintenant plus de dix ans sans interruption.

2. Les Conseillers de l’AFE sont, à leur demande, tenus informés des résultats de la commission d’attribution de subvention et destinataires des différents éléments du budget annuel du programme. S’il est très utile que les Conseillers fassent connaître leur intérêt pour un projet FLAM remarquable, en revanche, il apparaît, en accord avec la tutelle, que l’instruction des dossiers par les postes diplomatiques et les décisions de la commission d’attribution sont du ressort de l’administration.

3. Lors des « assises FLAM », des ateliers thématiques en après-midi ont permis des échanges libres et approfondis sur trois thèmes majeurs : financement ; visibilité et synergie ; appui, conseil et ressources. Plus de 200 propositions ont été recueillies.

En réponse aux demandes les plus largement exprimées, les principales propositions opérationnelles, présentées par l’AEFE le 4 septembre 2012 devant la commission des affaires culturelles, de l’enseignement et de l’audiovisuel, sont les suivantes :

Financement
- communication des critères d’attribution.
- une dégressivité plus souple avec deux possibilités (à arbitrer) : soit un forfait équipement la 1re année, puis une dotation la 2e année avec maintien à l’identique la 3e année et dégressivité au-delà ; soit une dotation équivalente les deux premières années puis dégressivité à compter de la 3è année.
- simplification de la présentation du dossier de demande de subvention et systématisation de l’accusé de réception du dossier.

Visibilité, synergie
- mise en place d’une « marque déposée FLAM », avec attribution, chaque année de subvention, d’une « vignette datée : FLAM 2012 » et maintien de la « marque » FLAM à l’issue des 5 ans sans date.
- nom de la personne contact FLAM à l’AEFE (Nathalie-Zoé Fabert)
- distinction entre un site FLAM AEFE institutionnel (à créer) et les sites FLAM locaux associatifs
- organisation de regroupements locaux, nationaux, régionaux pour mutualisation expériences, ressources, infos.

Appui, conseil, ressources
- mise en ligne sur le site FLAM AEFE de sitographie (CIEP, CNED°, bibliographie, ressources pédagogiques FLE, etc.
- vade mecum de bonnes pratiques pour créer, développer un programme FLAM, dossier complet AEFE téléchargeable pour création FLAM
- connaissance du bon usage des certifications existantes du CIEP.
- élaboration par l’AEFE d’une convention avec le CIEP visant à proposer des formations spécifiques aux intervenants FLAM (en didactiques du français/ formation à distance/ et des formations diplômantes DELF prim et junior).

ORIGINE DE LA REPONSE : AEFE

Télécharger

PDF - 199.2 ko
Rapport de la Commission des Affaires culturelles, de l’Enseignement et de l’Audiovisuel