Martine SCHOEPPNER
Publié le 21/09/2016

Martine SCHOEPPNER

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Missions d’inspection dans les postes et rencontre avec les élus

Session d’octobre 2016 - Question d’actualité n°1 de Mme Martine SCHOEPPNER, conseillère consulaire (Munich), et conseillère à l’AFE (Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse)

Régulièrement, des missions d’inspection se déplacent pour évaluer la situation d’un poste diplomatique ou consulaire. On peut penser qu’elles ne se limitent pas à une visite d’un poste précis mais qu’elles se rendent à différents endroits de la circonscription, comme par exemple les postes à gestion simplifiée. Il est utile, et c’est prévu par les textes, que ces missions rencontrent les élus. Or, bien souvent, la rencontre ne se fait que lors d’un cocktail avec une infime partie de la communauté, et ceci dans la ville du poste. Cela implique pour certains conseillers des déplacements de plusieurs centaines de kilomètres, d’une journée entière pour quelques minutes d’échanges.

Pour ma circonscription, suite à mon intervention, le chef de poste m’a indiqué que les six élus pourraient être reçus 30 minutes avant le cocktail. Ceci est un peu court !

De manière générale ne pourrait-on pas mieux formaliser ces rencontres entre les élus et les inspecteurs ?

Ne pourrait-on pas, ce qui correspondrait à l’objectif de proximité voulu par la réforme, rencontrer les élus lors des déplacements dans les régions éloignées des postes ?