Lycée Français de Moscou – Extension du Lycée : Quelles catégories de Professeurs pour quelle mission ?

Question écrite de M. Cédric ETLICHER, membre élu de la circonscription électorale de Moscou.

QUESTION

Le 18 novembre dernier, M. François Fillon, Premier Ministre faisait une déclaration importante à l’occasion du Séminaire Intergouvernemental Franco-Russe :

« Je me réjouis de l’excellente nouvelle dont vient de me faire part Vladimir Poutine : le règlement définitif du dossier de l’extension du lycée français. Le lycée, dont bénéficient les familles françaises, mais aussi beaucoup de familles russes, tout en conservant son emplacement historique actuel de Saint-Louis-des-Français, va pouvoir s’étendre dans des bâtiments voisins. Cette extension sera effective, après les nécessaires travaux d’aménagement, nous l’espérons, à la prochaine rentrée scolaire. Je pense que c’est un très beau symbole à la veille de l’année croisée 2012 sur la langue et la littérature française et russe. »

C’est un formidable challenge !
L’accueil de 600 nouveaux enfants est enthousiasmant. Cependant, cela aura un impact sur le nombre de professeurs à mettre à disposition.
Or, le Lycée Français de Moscou a, depuis plusieurs années, beaucoup de problèmes à recruter. Cela est dû à la faible attractivité des postes proposés. C’est l’impact direct de la baisse du nombre de postes d’expatriés voire de résidents mis à disposition par l’AEFE.

Nous ne pouvons comprendre pourquoi ce problème récurrent n’est pas résolu. Nous pouvons imaginer que le Lycée de Moscou est classé secondaire dans l’ordre des priorités de l’agence et que la résolution de ce problème est repoussé à une date inconnue.

Enfin, l’Etat semble ne pas avoir compris que, cramponné sur sa règle du plafond d’emploi, il met en difficulté les Etablissements scolaires, en particulier celui de Moscou.

Or, pour 600 élèves, il va falloir trouver au moins 24 professeurs, si possibles titulaires. Vu les difficultés actuelles de recrutement, il serait opportun de se pencher immédiatement sur la question et ébaucher un plan d’action pour y remédier. A défaut, nous pourrions avoir des classes sans professeurs ou des classes avec des professeurs non titulaires. C’est la qualité de l’enseignement du Lycée Français de Moscou qui est remis en cause à chaque rentrée.
QUESTIONS :
Quel plan d’actions est prévu par l’Agence pour la préparation du corpus professoral de l’extension du Lycée ?
Sur le minimum de 24 professeurs à trouver, quelle part de titulaire Education Nationale et sur quel statut ?

REPONSE

L’hypothèse de 600 nouveaux élèves et de 24 classes correspond au schéma envisagé à l’époque du « projet Babouchinskaya » prévu au nord de Moscou et qui n’a pu voir le jour. Le nouveau projet mentionné par le Premier Ministre le 18 novembre n’est pas encore défini précisément en termes de nouveaux effectifs d’élèves, et donc d’enseignants. En effet, le potentiel des deux nouveaux corps de bâtiments qui seraient dévolus au lycée français de Moscou n’a pas pu être encore évalué pour ce qui concerne les surfaces et de possibilités d’aménagements. Une mission du service immobilier de l’AEFE est prévue les 19 et 20 décembre.

L’AEFE et la direction de l’établissement travaillent à ce que les nouveaux personnels enseignants soient d’aussi bonne qualité professionnelle que leurs prédécesseurs. La garantie objective et constante de la qualité et de la conformité de l’enseignement est une des priorités du lycée français de Moscou qui s’applique dans ses phases de recrutement, à choisir des personnels de qualité, qu’ils soient titulaires ou non du MEN. Ces choix se trouvent validés par l’ambiance de travail qui règne au lycée, les résultats obtenus (des évaluations primaires au baccalauréat) et les orientations post-bac. Par ailleurs, le niveau des recrutés locaux est confirmé par leur succès aux concours du MEN.

A ce stade initial du projet, il n’est pas possible d’apporter une réponse précise sur le recrutement des futurs enseignants rendu nécessaire par l’agrandissement de l’établissement.

ORIGINE DE LA REPONSE : AEFE

Télécharger

PDF - 248.4 ko
Synthèse des questions orales - décembre 2011
PDF - 438.6 ko
Synthèse des questions écrites - décembre 2011
PDF - 233.4 ko
Synthèse des questions d’actualité - décembre 2011