Lycée de Moscou – absence de professeur de SES

Question écrite de M. Cédric ETLICHER, membre élu de la circonscription électorale de Moscou.

QUESTION

Rentrée 2010. L’AEFE décide de supprimer le poste d’expatrié SES, seul titulaire de la matière. Elle décide de transformer ce poste en poste de résident. Devant le refus des 6 candidats pressentis, le poste n’est pourvu in extremis que par un professeur titulaire expatrié qui accepte de différer sa retraite.
Ce professeur vient de décider de prendre sa retraite, et donc le poste est libre pour la rentrée 2012.
Cette absence de candidature a un nom : absence d’attractivité des postes proposés.
Tous les ans, je pose les mêmes questions à l’Administration quant à l’attractivité du Lycée de Moscou. Moscou est la ville la plus chère du monde et climatiquement une des plus difficile à vivre. Cela a un coût. Et, il faut se donner les moyens si on veut garder, voire encore améliorer, la qualité d’enseignement dans cet établissement.

QUESTION :
Vu la faible attractivité de Moscou pour le poste de SES et vu l’importance d’avoir un titulaire pour cette matière stratégique pour la filière.
Quel dispositif l’AEFE a-t-elle prévu pour trouver un professeur de SES titulaire pour
Moscou.
A-t-elle prévu de créer un poste d’expatrié en SES si jamais le poste n’est pas pourvu par un candidat résident ?
Qu’attend l’Administration pour étudier sérieusement la situation et mettre en place un vrai schéma directeur concernant les postes à pourvoir au Lycée Français de Moscou ?

REPONSE

L’AEFE rappelle que le nombre de candidats souhaitant exercer à Moscou dans les conditions financières proposées ne manque pas, ce qui tendrait à infirmer la thèse du problème d’attractivité de cet établissement pour cette raison là. Ainsi, les CCPL 1 et 2 du 19 mars 2010 à Moscou ont examiné :
- 12 candidatures sur le poste de résident vacant en professeur des écoles
- 5 candidatures sur le poste de résident vacant en anglais
- 5 candidatures sur le poste de résident vacant en mathématiques
- 2 candidatures sur le poste de résident susceptible d’être vacant en EPS
- 12 candidatures sur le poste de résident vacant en lettres
- 6 candidatures sur le poste de résident en sciences économiques et sociales (SES)

Des concours de circonstance ont contribué au désistement de certains candidats. Ainsi, le 29 mars 2010, deux attentats-suicide dans le métro de Moscou, dont un à coté du lycée (station Lubyanka), ont pesé sur le choix de certains candidats retenus d’opter pour une autre destination.

Concernant le poste de SES en particulier, il se trouve que les deux premiers dossiers retenus étaient ceux de deux futures mamans qui ont finalement choisi de rester en France avec le projet de revenir deux ou trois ans plus tard. Les autres candidats ont choisi d’autres affectations par le fait de multi-candidatures, ou entre-temps par les délais de réponse accordés au candidat contacté seulement après le désistement confirmé du précédent. La liste épuisée, une relance a été faite via le réseau AEFE, et un professeur de l’académie de Nice, d’origine russe, a choisi de venir exercer au lycée français de Moscou.
L’AEFE s’attachera à ce que ce poste de résident soit effectivement pourvu pour la rentrée 2012 et ne prévoit pas de le transformer en poste d’expatrié.
De manière générale, et en plein accord avec le chef d’établissement, l’AEFE travaille au plus proche des besoins en personnels du lycée français de Moscou.

ORIGINE DE LA REPONSE : AEFE

Télécharger

PDF - 248.4 ko
Synthèse des questions orales - décembre 2011
PDF - 438.6 ko
Synthèse des questions écrites - décembre 2011
PDF - 233.4 ko
Synthèse des questions d’actualité - décembre 2011