Les recrutés locaux en poste en Syrie

Question d’actualité de Mme Denise REVERS-HADDAD, membre élu de la circonscription électorale de Beyrouth

QUESTION

Les agents recrutés locaux de l’Ambassade de France à Damas ainsi que ceux de la Chancellerie détachée d’Alep sont très inquiets sur leur situation financière. Bien que leurs salaires leur soient toujours versés jusqu’à ce jour, pouvez vous leur assurer que leurs contrats ne seront pas rompus ?

Les Français de Syrie en général ont le sentiment d’être abandonnés par la France, ils craignent un enlisement de la situation et un désintéressement de la France à leur égard.

REPONSE

Depuis la fermeture de notre Ambassade à Damas, les ADL du réseau diplomatique et consulaire continuent de percevoir leur salaire et cela jusqu’à nouvel ordre. Les crédits nécessaires à leur rémunération ont été budgétés pour toute l’année 2013./.

ORIGINE DE LA REPONSE ATTENDUE : MAE/DRH

Télécharger

PDF - 185.5 ko
Synthèse Questions ORALES plénière AFE Mars 2013
PDF - 188.4 ko
Synthèse Questions ACTUALITE plénière AFE Mars 2013
PDF - 199.9 ko
Synthèse Questions ECRITES plénière AFE Mars 2013