La grippe H1N1

Question orale de Mme LINDEMANN, membre élu de la circonscription électorale de Brasilia

QUESTION

Le Brésil est aujourd’hui le troisième pays en nombre de morts dans le monde : le 15 août : 368 - le 20 août : 450 – le 22 août : 487 (+ 119 en une semaine).
Les cas sont plus spécialement connus dans les états du Parana, São-Paulo et Rio de Janeiro.
Les écoles, lycées et universités ont été fermés sur ordre gouvernemental pendant 15 jours et des mesures de prévention ont été mises en place (voir lettre de notre Ambassadeur aux établissements français)

Pour prévenir et donner une assistance réelle à nos compatriotes nous aimerions savoir :

Dans quelle mesure il est possible d’obtenir du Tamiflu ? On nous avait annoncé que des stocks étaient prévus dans les consulats.
Personnellement j’ai contracté une grippe suspecte. Mon médecin m’a donné des d’antiviraux locaux plus faibles qui ne suffisent pas à certaines personnes en me conseillant de prendre du Tamiflu.
Certaine d’en obtenir au consulat j’ai téléphoné et le réponse fut négative.

Quelles sont les conditions pour obtenir le Tamiflu dans les consulats ou les ambassades ?
Il semble que les textes ne soient pas clairs à ce sujet pourtant l’ambassade m’a affirmé que le Tamiflu pouvait être délivré sur ordonnance ?

Concernant le vaccin : le Brésil étant un pays à risque qu’est-il envisagé pour l’obtention de vaccin pour la population française ?
Les français seraient à mon avis d’accord pour payer le vaccin spécialement pour les groupes à risques : enfants – femmes enceintes – personnes âgées.
J’ai eu contact avec un chercheur de l’institut Pasteur-Merieux qui serait d’accord pour être le relais avec les laboratoires en France.

REPONSE

Les représentations diplomatiques sont dépositaires des produits de santé destinés, dans le

cadre de la lutte contre la grippe A, à prendre en charge la communauté française résidente et les Français de passage qui solliciteraient leur assistance.

Les stocks de traitements antiviraux, de masques FFP2 et de masques anti-projections détenus par les postes ont été calculés en fonction de la situation sanitaire locale, en particulier s’il y a risque important de contamination et offre soins dégradée.

A cet égard, le traitement antiviral (Tamiflu) est délivré par les postes en cas de défaillance du système sanitaire local et au vu d’une ordonnance nominative établie par le médecin référent sélectionné par le poste. S’agissant du Brésil, les informations dont disposent nos postes à ce jour ne font pas état de problèmes d’approvisionnement en Tamiflu dans leurs circonscriptions.

Les masques FFP2 sont pour leur part destinés exclusivement aux agents en contact avec le public, notamment les personnels indispensables en cas de fonctionnement en mode dégradé.

Les masques anti-projections sont réservés aux patients grippés. Ils sont délivrés gratuitement sur ordonnance.

Les stocks de produits de santé mis à disposition des représentations diplomatiques sont régulièrement renouvelés. Fin septembre, 300.000 boîtes de Tamiflu adulte et pédiatrique et 2,5 millions de masques étaient en cours d’expédition afin de remplacer les produits atteignant leur date de péremption en novembre.

Enfin, le le principe d’une offre de vaccination aux Français de l’étranger a fait l’objet d’une décision interministérielle le 29 juillet dernier. Le Ministère des affaires étrangères et européennes et le Ministère de la santé sont chargés de sa mise en œuvre dans le cadre du plan de vaccination de l’ensemble de la population française selon des modalités qui seront prochainement communiquées à nos représentations diplomatique et à nos postes consulaires.

ORIGINE DE LA REPONSE : CENTRE DE CRISE

Télécharger

PDF - 650.9 ko
Synthèse des questions orales septembre 2009
PDF - 284.1 ko
Synthèse des questions écrites septembre 2009
PDF - 107.1 ko
Synthèse des questions d’actualité septembre 2009