Extension de l’organisation du grand débat sur l’identité nationale au sein des communautés françaises établies hors de France.

Question orale de M. Jean-Marie LANGLET, membre élu de la circonscription électorale de Berlin

QUESTION

A l’heure actuelle a lieu en France le grand débat sur l’identité nationale organisé par le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, les préfets et les sous-préfets.

On peut ou ne pas être d’accord avec le principe de ces débats mais on ne peut nier que c’est un évènement important dans la vie de notre pays. Or les Français établis hors de France ne sauraient être écartés d’un évènement important de notre République.

Si un tel débat prend tout son sens c’est bien au sein de la communauté des Français établis hors de France. L’opinion de ceux-ci ne peut qu’élargir et enrichir le débat.

La question est reconnue d’importance puisque certaines associations représentant des Français établis hors de France. ont ouvert un site spécial consacré à ce sujet : Ex : http://francaisdumonde-identites.blogspot.com/

Les ambassadeurs et les consuls généraux ne pourraient-ils pas être chargé, dès le début janvier 2010, de l’organisation, sous une forme adaptée, de tels débats ? Un page spéciale, Français établis hors de France, pourrait-elle être intégrée au site

REPONSE

Conscient de l’importance de la contribution des Français résidant à l’étranger dans le débat sur l’identité nationale, le Ministre, en liaison avec le Ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, a demandé à l’ensemble de nos postes d’inviter nos compatriotes à apporter leur contribution sur le site Internet accessible à l’adresse http://www.debatidentitenationale.fr/ et à y répondre à la question « Qu’est-ce que pour vous être Français ? ».

Lorsque le nombre de nos compatriotes semble significatif au chef de poste diplomatique et consulaire, celui-ci organisera, dans la mesure du possible et selon des modalités adaptées à la structure du pays de résidence, un débat sur ce thème. Le chef de poste diplomatique et consulaire rendra compte par télégramme diplomatique au Département ainsi qu’au Ministère de l’Immigration du contenu des débats ainsi organisés./.

ORIGINE DE LA REPONSE : FAE/ADF

Télécharger

PDF - 379.4 ko
Synthèse des questions orales du bureau de décembre 2009
PDF - 359.5 ko
Synthèse des questions écrites du bureau de décembre 2009
PDF - 193.2 ko
Synthèse des questions d’actualité du bureau de décembre 2009