Devenir des élèves de l’école et du lycée français à Tripoli

Session plénière septembre 2013 - Question d’actualité de Mme Madeleine BEN NACEUR, membre élu de la circonscription électorale de Tunis

QUESTION

Les événements en Libye ont fait prendre la décision aux responsables de fermer l’école et le lycée français (MLF) à Tripoli pour l’année 2013/2014.

Question : quels sont les moyens mis en place pour assurer le suivi scolaire de ces 150 élèves aux parents français ou francophiles ?

REPONSE

Fermé le 6 décembre 2011, le lycée français de Tripoli a été remis en état de fonctionnement par la Mission laïque française, de sorte que sa réouverture en septembre 2012 puisse, selon le voeu du Gouvernement, accompagner la reprise de nos échanges avec la Libye.

Mais suite à l’attentat du 24 avril dernier contre notre ambassade, il a évidemment été immédiatement fermé. La formule adoptée d’une « mise en sommeil » permet toutefois à une association parentale locale qu’appuie la Mlf, d’accueillir dans les mêmes locaux (ceux de l’école primaire, les locaux loués affectés au secondaire ayant été rendus à leur propriétaire), les élèves nationaux ou francophones qui le souhaitent et de leur donner accès à des cours diffusés par le centre national d’enseignement à distance(CNED). Les premières informations de rentrée laissent à penser que 75 élèves fréquenteraient ce dispositif.

Au total c’est plus d’1 million d’euros de dépenses et de déficit cumulés que supporte la Mlf pour ces réouvertures et fermetures successives d’un établissement victime des vicissitudes de la Libye actuelle./.

ORIGINE DE LA REPONSE ATTENDUE : Mission laïque française (Mlf)

Télécharger

PDF - 341.1 ko
Synthèse Questions ORALES Plénière AFE Septembre 2013
PDF - 477.9 ko
Synthèse Questions ACTUALITE Plénière AFE Septembre 2013
PDF - 656.3 ko
Synthèse Questions ECRITES Plénière AFE Septembre 2013