Demande de création d’un consulat de France à Bali.

Question écrite de M. Alain-Pierre MIGNON, membre élu de la circonscription électorale de Bangkok.

QUESTION

Depuis le 30 juin 2010, les ambassades étrangères en Indonésie se sont trouvées dans l’obligation de respecter une nouvelle règlementation obligeant les Consuls honoraires d’être de nationalité indonésienne.

Notre excellent ambassadeur Philippe Zeller a obtenu que le mandat de notre actuel consul honoraire soit prolongé de deux ans, jusqu’à juin 2012, en raison des élections présidentielles et législatives du premier semestre 2012.

Comme l’a indiqué Louis Duvernois (sénateur UMP représentant les Français établis hors de France), lors de son passage en avril 2011 à Bali, en additionnant les résidents aux touristes, nous nous retrouvons avec une population d’environ 12.000 ressortissants français en permanence à Bali gérés par un consulat honoraire.

Aujourd’hui plus de 2200 français sont installés, plus de 238.500 touristes français en 2011 ont visités Bali et les effectifs de l’école française ont doublés en quatre ans.

Un projet d’une nouvelle école moderne pour 500 enfants est à l’étude.

Pour information les Australiens et les Japonais ont ouverts des consulats avec une population identique à la France.

Un Consulat Honoraire était justifié lorsque la population de Bali était inférieure à 500 personnes .Aujourd’hui nous sommes plus de 2200 dont 1300 inscrits, 643 votants, plus de 250 élèves à l’école Française sans compter l’Ile de Lombok qui se développe et qui compte déjà plusieurs centaines de Français.

Un Indonésien, Consul Honoraire va-t-il apporter, aux ressortissants Français, la même qualité de services ? Pourra-t-il comprendre nos problèmes ? Sera-t-il impartial ?

Les Français pourrons t ils évoquer librement leurs problèmes, leurs difficultés, leurs contraintes locales ? Ils ne pourront plus remettre de procurations etc…

Pour toutes ces raisons nous pensons que la création d’un Consulat est largement justifiée et demandons à nos pouvoirs publics de prendre rapidement cette décision qui représente la seule solution pour apporter à nos compatriotes sécurité et assistance et mettre à leurs dispositions tous les services que tout Français établis hors de France est en droit d’attendre de son pays d’origine.

REPONSE

La nouvelle réglementation indonésienne relative à la nationalité des consuls honoraires en Indonésie a conduit les services concernés du ministère des affaires étrangères et européennes à engager, en liaison avec notre ambassade à Jakarta, une réflexion sur l’ouverture éventuelle d’un consulat de carrière à Bali (Denpasar) à l’expiration en juin 2012 du mandat de notre consul honoraire actuel dans cette ville.

Les fortes contraintes budgétaires qui pèsent sur le ministère des affaires étrangères et européennes ne permettent malheureusement pas d’envisager, à ce stade, l’ouverture d’un nouveau poste consulaire dans ce pays. C’est pourquoi, il a été décidé, en accord avec notre ambassade, de pallier cette difficulté par un renfort des effectifs consulaires français avec la création d’un emploi de titulaire C à la section consulaire de l’ambassade à Jakarta. Cet agent titulaire pourra apporter un appui à nos ressortissants résidents et de passage à Bali à l’occasion de tournées consulaires programmées à intervalle régulier à Bali.

Si cela s’avère nécessaire, la situation de notre dispositif consulaire en Indonésie fera l’objet d’un nouvel examen en 2013.

ORIGINE DE LA REPONSE : FAE/MGP/RH

Télécharger

PDF - 506.3 ko
Synthèse des questions écrites - mars 2012
PDF - 454.9 ko
Synthèse des questions orales - mars 2012
PDF - 314.4 ko
Synthèse des questions d’actualité - mars 2012