Délais dans l’acheminement et corrections par le CNED.

Question écrite de M. Louis SARRAZIN, membre élu de la circonscription électorale de Vienne.

QUESTION

Lors de plusieurs déplacements dans les pays de la circonscription Europe centrale Balkans, j’ai été confronté à des questions concernant le CNED. Par ailleurs une Conseillère d’Afrique de l’est a aussi indiqué que plusieurs établissements scolaires de sa zone étaient aussi confrontés à des délais problématiques. Ces problèmes rapportés sont de deux ordres :
1. Devoirs envoyés avec énormément de retard depuis 2011.
2. Les corrections arrivent elle aussi avec un délai très long. C’est le cas pour des pays pour lesquelles les délais d’acheminement du courrier vers et de la France (Zagreb, Bratislava) sont normalement tout à fait normaux.

Il est vrai que la dématérialisation des devoirs avec l’envoi par internet pourrait contribuer à réduire ces retards mais si dans le cas 1) les devoirs n’arrivent même pas, ce n’est pas Internet qui va régler le problème.

Question :
• Pour l’école française de Bratislava et celle de Zagreb serait-il possible de faire le point sur l’année 2012 ?
• Quelles sont les mesures prises pour réduire ces retards ?
• Serait-il possible de fournir aux écoles un échéancier pour fixer dès le début d’année un calendrier pour les devoirs de façon à éviter les engorgements ?

REPONSE

Les questions relatives aux problèmes rencontrés par les élèves du réseau faisant usage de l’enseignement par correspondance (notamment celle du délai d’acheminement des copies) ne sont pas du ressort de l’AEFE mais du CNED.

Toutefois, afin d’apporter des éléments concrets, l’AEFE a sollicité directement les établissements de Brastislava (Slovaquie) et de Zaghreb (Croatie).

Alors que le délai d’acheminement par la poste entre la France et la Slovaquie est de 2 à 3 jours, un délai moyen de 2 mois est observé entre l’envoi des devoirs et le retour corrigé. Les parents se plaignent effectivement des délais.

Pour ce qui est de la Croatie, plusieurs problèmes ont été soulevés. Tout d’abord, il apparaissait que des élèves de même niveau n’avaient pas été inscrits dans la même classe (ce qui induit l’intervention de différents correcteurs et donc un risque accru de notations différenciées pour des copies comparables). Il semble que le CNED ait pris des mesures en juin 2011 pour mieux surveiller les inscriptions. Ensuite, les livraisons de livres CNED ont été très aléatoires sur la rentrée 2011 et pour le 2e semestre (ainsi les livres pour le 2è semestre sont parvenus au mois de mars). Enfin, des délais de correction très long - un mois et demi - alors que l’envoi est effectué par DHL (qui a retour des délais de livraison). Toutefois, cette rentrée 2012 se présente sous de meilleurs auspices puisque tous les livrets sont arrivés.et qu’à ce stade, les élèves de même niveau sont dans la même classe.

Dans un courrier récent, le CNED confirme avoir pris des mesures pour améliorer la qualité de ses prestations. Il appartient à cet organisme de mettre en place un échéancier en lien avec l’établissement./.

ORIGINE DE LA REPONSE : AEFE

Télécharger

PDF - 237.4 ko
Sythèse questions orales session AFE septembre 2012
PDF - 155.3 ko
Sythèse questions d’actualité session AFE septembre 2012
PDF - 481.1 ko
Synthèse questions écrites session AFE septembre 2012