Contribution des établissements à la rémunération des personnels expatriés

Question orale de Mme Claudine SCHMID, membre élu de la circonscription électorale de Genève

QUESTION

Lors de sa dernière réunion du Conseil d’administration, l’AEFE a évoqué l’étude d’une contribution des établissements à la rémunération des personnels expatriés.

Afin que les comités de gestion puissent établir une projection du montant des frais d’écolage dans les prochaines années, l’AEFE peut-elle préciser dans quels délais et conditions cette contribution serait mise en place ?

REPONSE

L’idée d’une contribution des établissements à la rémunération des personnels expatriés figurait dans les conclusions de l’audit RGPP dont l’AEFE a fait l’objet en 2009-2010. Elle constituerait un parallélisme avec la contribution demandée aux établissements à la rémunération des personnels résidents. L’AEFE a été invitée à y réfléchir. Aucune projection ne peut être faite à ce stade et les modalités de la mise en place de cette contribution ne sont en aucun cas arrêtées. La priorité actuelle pour l’AEFE porte sur la situation des personnels résidents, et en particulier sur la question de l’ISVL.

Télécharger

PDF - 397.5 ko
Synthèse des questions orales mars 2011
PDF - 128.4 ko
Synthèse des questions d’actualité mars 2011
PDF - 361.7 ko
Synthèse des questions écrites mars 2011