Comités consulaires pour l´emploi et la formation professionnelle

Question orale de Mme Soledad MARGARETO et Mme Monique MORALES, membres élus de la circonscription électorale de Madrid.

QUESTION

Chacun sait combien la situation économique est extrêmement préoccupante en Espagne. Les gouvernements autonomes des régions ont diminué, limité voire supprimé nombre d´aides sociales.
La communauté française est naturellement touchée, elle aussi, par le chômage qui concerne maintenant toutes les catégories socio-professionnelles.
Bien entendu, nos compatriotes s´adressent, en premier lieu, à l´Institut national pour l´emploi en Espagne, (INEM). Seulement la possibilité de trouver un emploi par ce biais est, en réalité, bien mince. Jusqu’à récemment, ils pouvaient multiplier leur chance en s’adressant aux comités pour l´emploi et la formation professionnelle dans les Consulats généraux.
Mais, comme vous le savez, les CPEFP ont progressivement été supprimés partout en Europe. Cette disparition se fait encore plus cruellement sentir dans le contexte économique actuel.
Parce qu’il importe de mobiliser l´ensemble de la communauté française contre le fléau du chômage, les comités pour l´emploi et la formation professionnelle dans les Consulats généraux trouvent toute leur utilité. Nous demandons si leur réouverture peut être envisagée

REPONSE

En dépit du principe d’égalité de traitement des citoyens communautaires et de libre accès aux structures de placements en emploi et formation professionnelle, les comités consulaires pour l’emploi et la formation professionnelle n’ont pas tous fermé en Europe.

En effet, si la décision a été prise de ne plus soutenir les comités qui étaient en déclin sur plusieurs années successives et ainsi ne rendaient plus de réels services, les comités dynamiques qui rendent de réels services à nos compatriotes ont continué à bénéficier d’un soutien du MAEE. Ainsi, à cette date, 7 CCPEFP en Europe (nombre le plus important par rapport aux autres régions du monde) sont toujours actifs et ont reçus des crédits du MAEE en 2011.

Toutefois, il n’est pas envisageable de réouvrir de nouveaux CCPEFP en Europe, car nous sommes tenus de respecter nos engagements en faveur du principe d’égalité de traitement.

ORIGINE DE LA REPONSE : FAE/SFE/ESA

Télécharger

PDF - 506.3 ko
Synthèse des questions écrites - mars 2012
PDF - 454.9 ko
Synthèse des questions orales - mars 2012
PDF - 314.4 ko
Synthèse des questions d’actualité - mars 2012