Besoin de renforcer le consulat au Chili

Question écrite de Mme Marie-Christine HARITCALDE, membre élu de la circonscription électorale de Buenos Aires

QUESTION

La communauté française au Chili augmente depuis 2007 à un rythme soutenu :
2007 – 8563 inscrits
2008 - 9763 inscrits
2009 – 10139 inscrits
2010 – 10595 inscrits
2011 – 11200 inscrits
Pour ces 11200 français le poste ne dispose que du Chef de service consulaire qui se consacre et donne beaucoup de lui même plus 3 agents expatriés. Il faut spécifier que le Consul a également la fonction de Chef de service administratif alors que de part sa taille ce Consulat aurait besoin d’avoir un Chef de service consulaire plus un Chef de service administratif.
L’enveloppe destinée au CCPAS du poste est de 1 million d’Euros et celle des bourses et PEC est d’environs 2,5 millions d’Euros, donc un budget de 3,5 millions d’Euros sont gérés par 1 assistante sociale, recrutée locale et le Chef de Service Consulaire. Actuellement l’assistante sociale est enceinte et son congé maternité sera géré par la nouvelle loi en vigueur au Chili à partir du 1er janvier 2012 et qui accorde 6 mois de congé post-accouchement.
Quand le moindre congé maladie ou congé maternité se présente la situation au Consulat se transforme en catastrophe car le nombre d’agents est totalement insuffisant et cela se produit au détriment des français résidents au Chili.
Il serait souhaitable de dissocier la section consulaire des services administratifs et ceci serait justifié, vue l’importance que ce poste a prise, de pouvoir compter avec un Chef de service administratif expatrié qui permettrait un meilleur encadrement des services administratifs et financiers du poste, et un double regard dans la gestion de cette importante enveloppe de 3,5 millions d’Euros.

REPONSE

La section consulaire de notre Ambassade à Santiago comprend aujourd’hui 9 agents :
- un chef de chancellerie,
- 3 agents titulaires de catégorie C (administration des Français, Etat civil et nationalité, visas),
- 5 recrutés locaux (1 secrétaire, 3 agents à l’administration des Français, 1 agent aux affaires sociales).
En outre, le chef de chancellerie, en qualité de chef du SAF, s’appuie dans l’exercice de ses fonctions sur 1 comptable, titulaire C.
Dans un contexte budgétaire contraint la question de la création d’un poste de chef de service administratif et financier ne pourra être étudiée que dans le cadre de la prochaine programmation des effectifs du poste pour 2012 dans le cadre du dialogue de gestion entre l’ambassade et les services compétents du Ministère des Affaires étrangères et européennes notamment les autres secrétariats de programme.

ORIGINE DE LA REPONSE : FAE/MGP/RH

Télécharger

PDF - 302.6 ko
Synthèse des questions d’actualité - septembre 2011
PDF - 441.7 ko
Synthèse des questions écrites - septembre 2011
PDF - 330.2 ko
Synthèse des questions orales - septembre 2011