Michaël PILATER
Publié le 24/06/2015

Michaël PILATER

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Avenir du consulat général de France à Moncton

Question écrite de M. Michaël PILATER, conseiller consulaire (Montréal) et conseiller AFE (Canada)

Au moment où les chefs de postes consulaires et diplomatiques doivent présenter leur organisation consulaire ainsi que leur budget pour l’année 2016, et à la suite des différentes fermetures de consulats dans le monde notamment à Calgary au Canada et à Porto au Portugal, je m’inquiète de l’avenir du consulat général de France à Moncton, qui a failli par le passé, être fermé ou amputé d’une partie de ses attributions.

Je voudrais donc savoir si le consulat général de France à Moncton évoluera à budget constant ou supérieur l’année prochaine et s’il conservera ses prérogatives, à savoir la délivrance de passeports biométriques, de cartes nationales d’identité et d’actes notariés, si importantes pour nos compatriotes établis dans le Nouveau-Brunswick au Canada.

L’administration centrale du MAEDI examinera en fin d’année les demandes budgétaires que lui auront envoyées les postes au cours de l’automne. S’agissant du Canada, le montant de l’enveloppe fixée pour l’ensemble du pays (les crédits sont répartis entre les postes sous l’autorité de l’Ambassadeur) tiendra compte de la demande formulée et des crédits qui auront été votés par le Parlement, montants qui ne sont pas encore connus.

Le consulat de Moncton, bien que transformé en poste à gestion simplifiée depuis 2010, a gardé la possibilité d’établir des passeports. De fait, nos compatriotes recourent à cette possibilité.

Cette fonction sera maintenue à court terme. A moyen terme en revanche, une nouvelle solution de dispositif de recueil itinérant sera mise en place et permettra de repenser le dispositif à Moncton. Il sera alors possible, en organisant des tournées consulaires régulières et annoncées à l’avance depuis le consulat général de Québec, de répondre aux besoins des Français de la circonscription consulaire de Moncton.

Origine de la réponse : MAEDI/FAE/SFE/ADF et MGP