Accueil des bacheliers français des établissements français à l’étranger dans l’enseignement supérieur français

Voeu Nº2 de la commission des Affaires culturelles, de l’Enseignement et de l’Audiovisuel - Mars 2012

VOEU

L’ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER,

Considérant

La réponse de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger à la résolution EN/01/09/2011 précisant les contacts pris par l’AEFE avec l’opérateur de mobilité internationale EGIDE,

Demande

Que lui soit transmis un rapport d’étape sur les moyens mis en place quant à l’accueil, l’accompagnement et l’accès prioritaire aux résidences universitaires des bacheliers français du réseau AEFE.

Tableau 1 : données de l’entreprise
Résultats Adopté en commission Adopté en séance
Unanimité
X
X
Nombre de voix « pour »    
Nombre de voix « contre »    
Nombre d’abstensions    

REPONSE

Depuis 4 ans, le Service Orientation et enseignement supérieur (SORES) de l’AEFE veille à ce que les bacheliers français issus de son réseau bénéficient des meilleures conditions d’accueil dans l’enseignement supérieur français grâce à un travail d’information pointue auprès des familles et à une négociation auprès du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour ce qui est des affectations dans le supérieur d’une part, l’attribution des logements étudiants, d’autre part. C’est à ce titre qu’il est en charge, pour le Ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche, de l’administration et du suivi de l’application nationale d’affectation dans l’enseignement supérieur français « Admission Post-Bac ».

Le Service Orientation et enseignement supérieur s’occupe également de la mise en œuvre et de l’accompagnement du programme de mobilité « Excellence-Major », qui permet d’accorder des bourses aux meilleurs bacheliers étrangers issus des établissements du réseau afin qu’ils poursuivent des études supérieures en France dans d’excellentes conditions. Le transfert de la gestion administrative et financière de ce dispositif concernant plus de 800 boursiers du Centre national des Œuvres universitaires et scolaires (CNOUS) à l’EPIC CampusFrance prend effet au 1er septembre 2012. Dans le contexte de ce nouveau partenariat, matérialisé par la signature d’une convention entre les deux opérateurs le 19 juillet 2012, l’AEFE et Campus France s’engagent pour que les élèves boursiers qui sont mineurs, bénéficient non seulement d’un accueil et d’un accompagnement de proximité, mais aussi d’un accès prioritaire aux résidences universitaires. L’AEFE étudiera aussi avec le nouvel opérateur Campus France les possibilités d’élargir ce dispositif à l’ensemble des bacheliers du réseau en proposant aux familles un accueil et un accompagnement personnalisé.

Dans ce même esprit, l’AEFE s’attache à améliorer l’accueil des bacheliers en Ile de France en négociant notamment des conditions spécifiques de logement avec certains foyers (Lycée d’Etat Jean Zay par exemple), mais aussi à valoriser l’offre de formation supérieure en régions où les conditions d’accueil, de logement et d’études sont facilitées. C’est l’un des objectifs portés par la deuxième convention signée entre l’AEFE et CampusFrance le 19 juillet 2012. Cette dernière prolonge l’accord de partenariat entrepris entre les deux opérateurs à l’automne 2011. Elle vise à développer la coopération existant entre les 182 Espaces Campus France à l’étranger et les 480 établissements d’enseignement français à l’étranger. L’actualisation, à l’automne 2012, de la brochure « Étudier en France après le baccalauréat » réalisée en commun en 2011, illustre le souci de l’AEFE de veiller à la meilleure information des bacheliers sur les poursuites d’études et les conditions d’accueil en France.

ORIGINE DE LA REPONSE : AEFE

Télécharger

PDF - 199.2 ko
Rapport de la Commission des Affaires culturelles, de l’Enseignement et de l’Audiovisuel