Accueil des bacheliers français des établissements français à l’étranger dans l’enseignement supérieur français

Résolution Nº EN/01/09/2011 de la commission des Affaires culturelles, de l’Enseignement et de l’Audiovisuel - Septembre 2011

RESOLUTION

L’ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER,

Considérant

Les difficultés rencontrées par les bacheliers français de nos établissements français à l’étranger pour bénéficier de bonnes conditions d’accueil ;

La création de l’EPIC CampusFrance (établissement public industriel et commercial) destiné à améliorer les services aux étudiants ;

Les situations particulières de ces bacheliers ;

Demande

Que tout soit mis en œuvre pour leur assurer un meilleur accueil

  • par un accès prioritaire aux résidences universitaires dès la 1re année ;
  • par une simplification des formalités et procédures (ouverture de compte bancaire, caution, garants…) ;
  • par la mise en place généralisée de tutorats en première année.
Tableau 1 : données de l’entreprise
Résultats Adopté en commission Adopté en séance
Unanimité X X
Nombre de voix "pour"
Nombre de voix "contre"
Nombre d’abstensions

REPONSE

ORIGINE DE LA REPONSE : AEFE

L’AEFE a signé le 5 octobre 2011 une convention de partenariat avec CampusFrance, l’agence nationale pour la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger, afin de formaliser les actions de collaboration déjà existantes : formation à l’orientation par le SORES (service de l’orientation et de l’enseignement supérieur) de l’AEFE des agents d’espaces CampusFrance, organisation conjointe à Paris de sessions d’accueil et d’information d’élèves scolarisés dans le réseau (par exemple, réception d’élèves des USA, d’Inde…), organisation en commun de séminaires d’information sur les études supérieures, etc. Un guide commun AEFE/CampusFrance nouveau à destination des lycéens des établissements du réseau d’enseignement français à l’étranger et de leurs familles, « Etudier en France après le baccalauréat », est disponible depuis cet automne sur le site de l’AEFE et mis à disposition pour impression par les établissements qui souhaitent en faire profiter les familles et les élèves. Ce partenariat vise à contribuer à l’amélioration de l’attractivité de notre système d’enseignement supérieur.

L’AEFE, à travers le SORES, veille aussi au meilleur accueil possible des candidats à l’affectation dans un établissement d’enseignement supérieur français en négociant des conditions spécifiques de logement pour l’ensemble des élèves du réseau avec divers établissements offrant des internats (par exemple le foyer des jeunes lycéennes à Paris). Dans ce contexte, elle s’est aussi rapprochée d’Egide, opérateur de mobilité internationale, afin d’étudier les possibilités de coopération pour proposer :

  • un accueil à l’aéroport des élèves le demandant ;
  • un accès privilégié à des résidences universitaires ;
  • un accompagnement dans le cadre des formalités et procédures (ouverture de compte bancaire, caution, garants…) ;
    Par ailleurs, il est à noter que la grande majorité des établissements d’enseignement supérieur français (Universités ou Grandes Ecoles) proposent déjà un système de tutorat dont peuvent bénéficier les élèves du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger.

ORIGINE DE LA REPONSE : CampusFrance

Sous la tutelle des autorités ministérielles et en concertation avec les établissements d’enseignement supérieur et leurs Conférences, l’Agence CampusFrance a pour but de promouvoir les formations supérieures françaises dans le monde et d’offrir un parcours de réussite aussi bien aux étudiants étrangers qu’aux élèves des lycées français à l’étranger, auxquels l’Agence accorde une attention toute particulière depuis sa création.

Pour tous les étudiants, cette promotion passe notamment par la mise en place de moteurs de recherche tels que « Trouver une formation en France », qui recense plus de 36 000 formations universitaires du niveau L au niveau D dispensées dans notre pays ou « Financer ses études », un moteur de recherche unique qui permet de s’informer sur les 600 programmes de bourses ou de financements possibles et par la production de documents d’information (Fiches domaines, Fiches Diplômes…). L’ensemble de ces outils sont accessibles dès la page d’accueil du site Internet de l’Agence www.campusfrance.org.

Plus particulièrement, à l’attention des lycéens français de l’étranger ainsi que de leurs familles, l’Agence édite depuis 2004 en partenariat avec l’AEFE, un guide d’information très complet et ciblé « Etudier en France après le baccalauréat » qui sera téléchargeable en ligne à partir de fin octobre et sera imprimé et distribué sur place dans tous les lycées français du monde.

Au-delà de ce guide, l’Agence CampusFrance qui vient de signer avec l’AEFE une convention de partenariat, entend développer tous les moyens d’information à destination des lycéens français à l’étranger.

Ce rôle de promotion devrait certainement être accentué avec la mise en place de l’EPIC CampusFrance. En effet, l’actuelle Agence devrait fusionner avec l’association EGIDE, premier opérateur de la mobilité internationale en France, et avec le service des activités internationales du CNOUS. Ce nouveau cadre devrait faciliter la collaboration de l’Agence avec les CROUS pour réfléchir, par exemple, à la mise en place pour les bacheliers des lycées français à l’étranger d’un accès prioritaire aux résidences universitaires ou d’une simplification des formalités et procédures administratives.

Télécharger

PDF - 122.5 ko
Synthèse de la Commission des Affaires culturelles, de l’enseignement et de l’audiovisuel - septembre 2011